09 mars 2019

AUTEL DES MORTS. Partie 1. Jeunesse insouciante. Lydiane et Gianni.

    2.Lydiane. Aix en Provence. Mars 1974. Au milieu des années soixante-dix, Lydiane est jeune. Elle aime Gianni et fait la fête en conviant son petit garçon... Elle porte une jupe brune et un petit corsage blanc qui est plutôt un sous-vêtement. Elle a retiré la courtepointe provençale. Gianni lui a fait l’amour deux fois, avec sa maestria habituelle et elle a joui violemment, comme elle le fait toujours quand il est si fougueux avec elle. Il s’est esquivé et le bébé, pour une fois, est seul avec elle et elle... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 mars 2019

AUTEL DES MORTS. Partie 1. La fête. Années soixante-dix.

Gianni et Lydiane s'aiment et font la fête à Aix en provence, dans les années soixante-dix. C’est Gianni qui maintenant danse avec son fils, entonnant les uns après les autres les hits italiens des années soixante-dix, qu’il dit haïr. Zucchero, Adriano Celentano, c’est bien selon Lydiane. Il s’emporte puis s’amuse. Oui, aujourd’hui, c’est bien ! Du reste, tout est très gai et Lydiane va chercher du vin blanc. On boit un verre puis deux et le bébé, ravit, comprend qu’il tient un peu plus de place entre eux. Le soir, ils se... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2019

AUTEL DES MORTS. Partie 1. Un étudiant de gauche...

3. Nicholas. Aix en Provence. Avril-novembre 1974 Gianni Ferelli est issu d'une famille bourgeoise. Il a cependant quitté Milan et le giron familial pour étudier en France, à Aix en Provence. Lydiane, son amoureuse, ne voit que par lui... Il a un peu grandi. Il le sent, il n’y a pas d’harmonie depuis quelques temps. Gianni avait eu, en Italie, l’idée d’un vaste roman sur l’aube du vingtième siècle et il y tenait. Ayant abandonné son idée, il s’en veut et depuis quelques temps, il se remet à le travailler parce que, va sans dire,... [Lire la suite]