JFFFFFFFFFFFF

 

Vous êtes, je le sens, lassés de le lire et allez soupirer de soulagement car mon récit s'arrête là, n'est-ce pas ? Dans une vie où tout va bien, rien n'est prétexte à récit. Je voudrais bien vous donner raison et n'écrire que d'heureuses chroniques familiales pour ma famille et mes amis et donc vous laisser tranquilles.

Malheureusement, j’ai un problème.

Je ne sais à qui en le confier. Si je parle, personne ne me croira dans mon entourage et, si on me prête un peu l'oreille, on remettra en question notre respectabilité. Vous allez me demander de quoi il s’agit et je vais vous le dire ! Depuis des années, je suis hantée par une femme. Elle est vivante, jeune, belle et emprisonnée dans un cercueil. Elle essaie d’en sortir et personne ne vient à son aide. Je ne sais pas pourquoi. Bon, ça y est, vous comprenez pourquoi je m'adresse à vous, chers inconnus...

La première fois, j’étais chez mes parents à Laval. J'étais encore lycéenne et allai passer le bac. Je me souviens d'un printemps timide et pluvieux comme c'était souvent le cas dans ces régions. J'étais confiante dans mes capacités scolaires mais étudiais et révisais tout de même beaucoup, une défaillance pouvant toujours survenir. Mes parents attendaient énormément de moi et je ne pouvais les décevoir, mes frères et sœurs n'ayant pas eu beaucoup de goût pour les études.