Le comte Wallenberg

 

Raoul Wallenberg (photo non datée) (STF / Epa / MaxPPP)

Un combat acharné pour sauver des juifs de la mort

Né le 4 août 1912 à Lindigö, dans le comté de Stockholm, Raoul Wallenberg avait rejoint Budapest occupé par l'Allemagne nazie en juillet 1944 et sauvé des juifs de la mort en leur délivrant des papiers suédois aux derniers mois de l'Holocauste. Il avait aussi frénétiquement acheté des bâtiments en Hongrie pour y loger autant de juifs que possible, et invoqué un statut extraterritorial.

Arrêté à Budapest le 17 janvier 1945 par des soldats soviétiques, il avait ensuite disparu. En 1957, l'Union soviétique rendait public un document montrant qu'il avait été détenu à la Loubianka, le siège du KGB à Moscou, et qu'il était mort d'une crise cardiaque le 17 juillet 1947. Cette version a toujours inspiré des doutes, notamment chez des historiens selon lesquels il avait dû être exécuté.

En réalité, on le sait aujourd'hui, le comte Wallenberg est resté détenu par les Russes jusqu'en 1952. Sa mort a eu lieu le 31 juillet. Les circontances restent, autant que je sache, plutôt floues...