picasso_dora-maar-e1561973134551

 

Dora Maar rêve t-'elle sa vie? 

En 1933, elle rencontre Georges Bataille. Quel rêve poursuit-elle avec cet homme plus âgé qu'elle qui est à la tête d'une œuvre complexe se voulant inclassable ? Il est celui qui déclarera en 1961, à une journaliste : : « Je dirais volontiers que ce dont je suis le plus fier, c'est d'avoir brouillé les cartes [...], c'est-à-dire d'avoir associé la façon de rire la plus turbulente et la plus choquante, la plus scandaleuse, avec l'esprit religieux le plus profond » Ce « brouillage » est d'autant plus manifeste en raison des multiples versions, manuscrits et dactylogrammes de ses textes, et aussi parce qu'il a souvent usé de pseudonymes pour signer certains écrits (récits érotiques) : Troppmann, Lord Auch, Pierre Angélique, Louis Trente et Dianus.

Dora peut-être belle. Elle incite à l'amour. Adorer Dora, est-ce si difficile ? Elle a photographié et était l'oeil du photographe. Elle sait ce qui se passe quand on met son œil dans l'objectif et que la photo qui sera fête sera tout sauf réaliste, qu'elle dira l'un de vos vrais visages, mais qu'elle montrera aussi l'un des faux, qu'elle établira un pont entre ce qui est prosaïque et ce qui est onirique...

Amante de Bataille jusqu'en 1934

Et ensuite, l'histoire tant attendue ! Fin 1935, Maar est engagée comme photographe de plateau sur le film de Jean Renoir, Le Crime de monsieur Lange. À cette occasion, Paul Éluard lui présente Pablo Picasso en janvier 1936 dans le café Les Deux Magots.

Le rêve éveillé d'une femme souveraine, une reine sanglante, une vierge approchée mais non profanée : celui de Dora.

Le rêve d'une femme qui ne fréquente que des gens d'images et de paroles. Ces poètes, ces cinéastes, ces écrivains, ces photographes, ces peintres...Il y a si peu de femmes qu'elle en sortira grandie. Elle est si jeune qu'elle sera adulée et si brillante qu'on ne pourra l’abîmer, même dans les extrêmes du regard, quand les hommes veulent des jeux privés qui peuvent aller si loin, qu'elle les regarde et qu'ils la regardent.

Portrait fictif d'une rêveuse.

Portrait de Dora.

Rêve éveillé.