doraaaaaaaaaaaa

 

De quoi Dora rêve-t'elle ? 

Pierre Kéfer travaille avec Jean Epstein pour lequel il est photographe et décorateur. Elle le rencontre. Mais elle rencontre aussi Brassaï avec lequel elle travaille , puis Louis-Victor Emmanuel Sougez qui est le directeur du magazine L 'Illustration. Que de mentors...

Dora est une jolie femme qui peut-être ne le sait pas, rêve trop d'art. Qui sait?

1930. Louis Chavance la fait-elle rêver ? Il est né en 1907, comme elle, et pour l'instant, il fait du cinéma. Monteur, mais aussi scénariste, il sait s'entourer : Jean Vigo, Pierre prévert pour ne citer qu'eux. Plus tard, il s'illustrera comme scénariste avec Le Corbeau où Pierre Fresnay aura bien du mal à débusquer celui qui sème tant de haine et de perturbations dans une petite ville. Il côtoiera Marcel Lherbier, André Cayatte et Christian-Jaque. Brun, distingué, parisien, il est un interlocuteur intelligent, tour à tour grave et rieur, qui doit convenir à cette jeune femme si singulière et créative.

Et puis, il y a le groupe Octobre. Prévert écrit à charge contre l'ordre établi : les politiciens ridicules, les gros industriels, les bourgeois bien-pensants et défend le théâtre du peuple qui veut jouer Eluard et Aragon ou voudra le faire...

 Dora se rêve t'elle réaliste, elle qui les entend parler, ces théoriciens, ces poètes, ces rêveurs qui veulent coller à la réalité et renverser les valeurs ? Ou bien se rêve-t'elle en princesse lointaine, en diva exotique, cette jeune femme brune au physique piquant qui ne déparerait pas dans un mélodrame latino-américain en costumes ?

Quand elle expose à Paris pour la première fois seule, elle montre son travail de photographe à la galerie Vandeberg. Noir et blanc et Surréalisme.