PHOTOGRAPHIE

Niels a quitté tout ce qui faisait sa vie à San Francisco pour errer dans les montagnes. Il se prépare à l'Envol...

Les jours qui précédèrent son « départ », il fit plusieurs rencontres dont celle d'une Française qui voyageait là avec son mari. En parlant avec elle, il se rendit compte qu'il s'agissait d'Anaïs Basso, la jeune danseuse avec laquelle il avait pris des cours dans une école de danse à Cannes, il y avait des années de cela. Elle le reconnut aussi. Elle disposait désormais d'un beau mari bavard qui parla longuement à Niels des splendeurs de la Californie...Elle avait cessé de danser quand un de ses chevilles avait lâché mais elle ne regrettait rien, ayant fait un mariage solide. Il était clair qu'elle avait dû souffrir de mettre ainsi un terme à sa carrière car il n'existe aucun danseur qui ne souffre pas dans une telle situation. Niels lui parla de sa position, qui était bien plus brillante que la sienne mais il omit de dire qu'il ne faisait plus partie du corps de ballet de San Francisco. Cette femme était jolie. En une autre vie, il aurait pu se rapprocher d'elle et en tomber amoureux. Il la troublait tellement à l'époque !

De la même façon, il aurait pu répondre à l'amour de Liza dont il avait totalement perdu la trace. Elle avait du s'en sortir au Kansas : c'était une terrienne ! Avec les femmes, ça avait été compliqué au départ parce que celles qui s'étaient intéressées à lui n'avaient pas son âge et lui demandaient trop. Cette Alexia par exemple...Mais était-ce vraiment cela ? Au fond, ça ne voulait rien dire. Aurait-il pu faire autrement ? Échapper au pouvoir que Webster avait eu sur lui, par exemple ? Et à l'amour, car il entrait en ligne de compte ? Il fascinait et on le croyait trop volatile pour ne pas être faible. Or, il n'était ni l'un ni l'autre et quand on en prenait conscience, on s'enfuyait rarement...