LEEEE DANSEURRRRRRRR

 

Niels face à Irène, la pianiste aux abois, et Daniel, l'écrivain solitaire. Se séparer d'eux...

Il chercha une photo de lui à envoyer à cette Irène et en trouva une. Sur scène, sur fond noir, en justaucorps pourpre, il s'envolait littéralement, se livrant à un de ses sauts qui l'avaient rendu célèbre. Au dos de la photo, il écrivit en français, langue qu'il n'utilisait plus qu'avec sa mère et sa sœur quand ils se rendaient visite : La Nuit de l'envol. La photo avait certes deux ans mais il savait qu'en la lui faisant parvenir c'est bien de celui qu'il était désormais qu'il parlait. Du reste, quand il glissa la photo dans l'enveloppe, il était un peu plus de minuit.

 Peu de temps après, il fit savoir à Daniel Webster qu'il ne souhaitait pas le revoir, en tout cas pas dans les termes conclus lors de leur dernière rencontre.

Après s'être battu jusqu'à s'imposer de nouveau à San Francisco, celui-ci comprit que cette fois, il ne parviendrait à rien. Niels avait pour lui un attachement certain mais il n'était plus que bienveillance. Ils ne se virent quasiment jamais seuls et Daniel détesta tout de ce second séjour, à commencer par le soporifique Justin et ses vêtements chics en passant par les dîners mondains où il fut présenté comme un écrivain en vogue, les promenades en bateau et les spectacles. Il réussit tout de même à l'embrasser à plusieurs reprises et même à lui faire l'amour mais cette fois, Niels n'était plus chaste et ne s'en cachait pas...

 Webster fit une longue dépression dont il sortit épuisé. Il se remit tout de même à écrire et resta à Brooklyn dans ce même appartement qui contribuait désormais à construire son imagerie personnelle. Il était souvent interviewé et pris en photo, affichant sa provocante solitude. Le cinéma lui demandant un travail d'équipe, il finit par s'en écarter. Peu de gens autour de lui ayant connu Niels, il cessa d'en parler à quiconque. Mais il chercha son double dans des étreintes passagères qu'il tenait secrètes.

 Irène resta dans le Var où, vivant une existence de recluse, elle accepta de donner de temps en temps des concerts qui restèrent dans les mémoires. Très paisible, elle était aimée de son entourage et des siens qui venaient la voir. Dès qu'elle avait reçu la réponse du danseur, elle avait fait encadrer la photo qu'il lui avait envoyée et la gardait sur son bureau, à côté d'un grand bouquet de fleurs. Elle ne le contacta jamais plus et il fit de même.

 Le jeune homme, quant à lui, se sépara de Justin, tout tendre qu'il fût et démissionna du Ballet de San Francisco. Il partit se promener dans les montagnes californiennes où il dormit ça et là dans des gîtes. Il avait vendu son petit appartement et mit de l'ordre dans ses biens. Voulant rassurer son entourage, il leur avait dit avoir besoin de prendre du recul. Ce ne serait pas long. Quatre mois plus tard, on était sans nouvelles de lui...