14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL.Partie 1. Rieuse Anaïs.

   4. Anaïs et Raphaël. Les danseurs.  Irène Diavelli joue du piano dans une école de danse. Elle y rencontre Anaîs et Raphael dont l'autre prénom est Niels... Sur les hauteurs cannoises, un peu en dehors de la ville, fleurissent les belles propriétés. La famille Basso faisait partie des privilégiés qui en possédait une. Elle était magnifique, Irène le comprit dès qu'il s'y rendit et sa situation privilégiée, dans le Haut-Canet lui permettait de jouir d'un panorama exceptionnel sur les îles de Lérins. Elle y fut... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL. Partie 1. Vous êtes incroyablement doué...

  Irène Diavelli était concertiste. Elle est partie à Cannes et joue du piano dans une école de danse pendant les cours. Elle admire le jeune Niels Lindhardt dont elle tente de se rapprocher. -Vous savez, madame Diavelli, je vais passer un diplôme français, tenter ma chance dans des concours de danse quand j'aurai mon attestation, ici, et une fois que vous savez cela, vous savez tout. -Non. -Non ? -Vous êtes incroyablement doué. -Merci. -Écoutez Raphaël, ceux qui sont à l'aube de leur carrière m'intéressent.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL. Partie 1. Tu veux donner le meilleur?

A Cannes où elle s'est réfugiée, Irène Diavelli, concertiste, joue du piano pendant des répétitions de danse. Elle s'attache à un jeune élève de l'école, Niels Lindhart et bavarde avec lui... Dans un café banal, une fin d'après-midi, elle s'installa avec lui après l'heure de travail à l'Académie. Elle n'avait cessé, depuis des semaines, d'admirer sa force physique, sa ténacité et son désir de se parfaire. Cela, il le lui laissait mais c'était déjà magnifique. Ce garçon de dix-sept ans qui enchaînait les figures compliquées et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL.Partie 1. Lui, Niels, le danseur...

Irène Diavelli, pianiste de concert, s'est attachée à un jeune danseur Niels Lindhardt. Qu'adviendra t'il de lui ?  Ce fut la seule fois où elle put vraiment parler avec lui. Elle partit à Genève donner un concert puis accepta d'en donner un autre Paris. Elle était loin de ses succès passés mais le contact avec le public lui redonnait confiance en elle. De petites structures la recevaient, des associations prenaient contact avec elle. Quand elle revenait à Cannes, les entraînements s'étaient poursuivis pour le petit groupe... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL.Partie 1. Irène et la maladie.

5. Les troubles d'Irène. Les troubles commencèrent lentement mais allèrent se confirmant. Irène avait récupéré un appartement de famille près du Palais royal et elle était contente d'y vivre même s'il était petit. Dans le même immeuble, elle disposait d'un studio qu'elle avait fait aménager pour y jouer du piano. Depuis que sa carrière avait repris, elle était entourée. Ses amis musiciens de jadis venaient la voir. Ils sortaient souvent. Elle avait même une relation amoureuse avec un violoniste qui, longtemps auparavant, lui... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL. Partie 1. Un avion qui tombe...ou pas...

Irène Diavelli est mécontente de sa vie et de carrière moribonde de pianiste. Elle admire le jeune danseur Niels Lindhardt, qu'elle a cotoyé dans le sud de la France mais dans un accident d'avion, le jeune homme meurt. Irène le réinvente, devient lui et infléchit la courbe de sa vie.  Alors ? A Londres, Niels Lindhardt s'était fait suffisamment repérer pour attirer les rôles titres dans la compagnie pour laquelle il travaillait. Il n'avait que vingt ans, était étoile et ne désespérait pas d'atteindre ainsi le but... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL.Partie 2. Niels.

  Deux :   Niels Lindhardt.       Elle pensait prendre sa vie en cours de route, être lui à l'aube de sa réussite américaine mais il ne pouvait en être ainsi. Elle butait sans le vouloir sur un moment de son enfance et sur tout ce en avait découlé et dans l'immobilité de sa vie suspendue, elle était l'enfant Niels qui se battait pour danser et y parvenait...  
Posté par merlinetviviane à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL.Partie 2. Il tortillera du derrière !

1. Colère, larmes et vocation. Il pleurait dans sa chambre, comme souvent, mais c'était de rage. Il pouvait se montrer abattu mais il avait cet orgueil qui ne le lâchait pas et le poussait à toujours insister. Au fil du temps, ça jouait en sa faveur. Trois ans de danses folkloriques parce que Thure, son père, s'opposait à toute formation classique et qu'Anna, sa mère, n'avait pas assez de caractère pour le contrer. -J'ai dit non et c'est définitif ! On ne pas remettre le couvert avec ça ! Franchement, c'est... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL.Partie 2. Tu devras travailler dur !

Né dans un milieu désargenté, Niels Lindhardt est doué pour la danse classique. Il pourrait y faire une carrière grâce à une ancienne ballerine, Alexia... Il avait douze ans quand Alexia fut en mesure de lui accorder une bourse. Il l'avait stupéfaite lors des entretiens qu'elle avait vus avec lui car sa violence était très contenue et son envie d'apprendre immense. Il avait dansé pour elle. Il était encore jeune mais à son âge, certains, bien mieux entraînés, dansaient bien mieux. Seulement, il avait le feu ! Ce qu'il... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2020

LA NUIT DE L'ENVOL.Partie 2. Revenir au Danemark.

2. Au Danemark, de nouveau...  Après Cannes et les concours, il était finalement retourné au Danemark où Alexia l'avait aidé. Mais au travers de son corps immobile, Irène sentait la fièvre de ce jeune homme qui se servait de toute situation pour arriver à ses fins et danser...  La mort du père pesa davantage quand il fut revenu au Danemark qu'elle n'avait pu le faire pendant les difficiles mois parisiens et la période cannoise. Pour tout dire, elle lui sauta au visage. Il avait dix-huit ans et beaucoup d'amertume. Quand... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :