PONT ANGE 1

Je ne crois pas qu’un ange soit vraiment une créature ailée qui se balade dans l’espace intersidéral, mais je suis tout de même sensible à la beauté de ses représentations. Ce sont elles qui nous portent vers Dieu. »

C'est à peu près ce que dit Etienne, mon meilleur ami. Il adore Paris comme moi et aime se fixer des objectifs de promenade. c'est un marcheur impénitent. Il  a développé une passion un peu baroque : photographier les créatures ailées parisiennes cachées sur les façades des immeubles, sous les fontaines et même dans les cimetières. Il n'a que quarante huit ans, ne croyez pas que ce soit une occupation de retraitée, seulement il a eu quelques soucis de santé et alors qu'il était en convalescence, l'idée a germé en lui d'explorer la capitale sous cet angle. Il a plus de deux mille photos désormais et a le projet d'un livre.  Il a contacté cinq ou six éditeurs et l'un d'eux ne dit pas non. Il faut dire que les phtos d'Etienne sont vraiment magnifiques. Et puis, il a une bonne plume. Les commentaires qu'il adjoint à ses clichés sont pleins de finesse et de mystère et quand sa plume ne lui suffit pas, il cherche, parmi les écrivains français ou autre, quelque citation qui fera mouche. Ces créatures invisibles peuvent être laïques (ces bébés potelés et ailés que l’on nomme chérubins ou « putti » dans l’art baroque),  ou profondèment religieuses. C'est le cas des archanges  qui sont chargés d’une importante mission, comme  celle l’Annonciation par exemple ou encore des  simples séraphins.  Isaïe précise que ces derniers ont six ailes. Pour finir, il y a les  anges gardiens, qui sont fêtés le 2 octobre...

PONT ANGE 2

Etienne m'a montré la maquette de son livre. Ce sera magnifique. C'est curieux, sa joie est communicative et j'aime partager ses idées. Jusqu'à un certain point cependant car pour moi si l'entreprise esthétique est merveilleuse, la recherche spirutuelle n'a de sens que pour lui. J'ai le même que lui, je suis bien marié comme lui et ai, comme lui, deux enfants à qui rien de fâcheux n'est arrivé.  Ils n'ont pas été victimes d'un enlevement, n'étaient pas au Bataclan pour y participer en tant que victimes au carnage qui s'y est déroulé et ne se trouvaient pas attablés à une terrasse quand on a tiré dans les rues. Ils n'étaient pas dans les locaux de Charlie Hebdo et, si l'on veut s'écarter de ces grands drames, ils n'ont pas eu d'accident de la route qui leur ait laissé des séquelles ou de dérives vers l'alcool ou la drogue. Etrange, ils sont en bonne santé et je suis pessimiste sur tout alors même qu'ils entrent dans la vie professionnelle avec facilité. Tout est noir pour moi et dans le ciel, il n'y a rien.

J'envie Etienne et ses anges, sa foi tranquille dans l'Amour et la vie et son regard de promeneur attentif. Il capte le meilleur du monde alors que je ne suis qu'une sentinelle triste...