chiens ABANDONNES

Les Bons chiens

 

A la niche, tous ces fatigants parasites !  Qu'ils retournent à leur niche soyeuse et capitonnée. Je chante le chien crotté, le chien pauvre, le chien sans domicile, le chien flâneur, le chien saltimbanque, le chien dont l'instinct, comme celui du pauvre, du bohémien et de l'histrion, est merveilleusement aiguillonné par la nécessité, cette si bonne mère, cette vraie patronne des intelligences !

    Je chante les chiens calamiteux, soit ceux qui errent solitaires, dans les ravines sinueuses des immenses villes, soit ceux qui ont dit à l'homme abandonné, avec des yeux clignotants et spirituels: « Prends-moi avec toi, et de nos deux misères nous ferons peut-être une espèce de bonheur !»

 

Charles Baudelaire. Petits Poèmes en prose.