10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Future romancière ou prostituée?

Agnès a tout laissé pour changer de vie. Elle voudrait écrire un roman sur ceux qui sont opprimés . Elle pense pouvoir le faire dans une villa provençale où on lui a proposé un emploi mais on l'y considère davantage comme une prostituée de luxe... Cet abandon de mon projet, qui me paraissait de plus imminent me désolait tout de même car j’estimais être une intellectuelle. Or, se séparer du plaisir d’écrire, qui était vraiment contraignant et créatif pour la recherche effrénée de la satisfaction sexuelle vécue pour elle-même me... [Lire la suite]

10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Les invités arrivent !

  3. Sévices et apprentissages. On approchait du quatorze juillet et ne l’ayant jamais vu en Provence, je trépignais d’aise. Dans cette région haute en couleur, ce ne pourrait qu’être différent, la Méditerranée influant sur toute manifestation, tout événement, toute personne. C’était ma vision et je m’en ouvris à Matteo que je fis beaucoup rire : -Et à quoi t’attends-tu ? Il y aura une retraite au flambeau, un feu d’artifice, un bal ou deux, des discours et les mêmes élus qu’ailleurs, sur leur trente et un au... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Matteo et Agnès. Plus qu'une dame de compagnie ?

Dans la villa provençale où elle a été engagée, Agnès tente de comprendre son rôle. Elle se voit comme une hôtesse. Ses deux "formateurs", Matteo et Rafféu la renseignent davantage... -Oui, je sais mais je suis une sorte de dame de compagnie. Je joue aux cartes, je fais la lecture, j’accompagne en promenade, je promène un petit chien ou deux et j’anime les repas. Il était impavide. -Je ne fais pas cela ? -Si. Tu as reçu tes robes et tes tenues ? -Oui mais je n’ai pas ouvert les cartons. -Ah, c’est pour ça, alors. ... [Lire la suite]
10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Une éducation soignée.

  Engagée pour être hôtesse dans une belle propriété provençale, Agnès découvre qu'elle sera donnée encore et encore aux hommes qui viendront. Elle reçoit une étrange formation. Je restai donc un moment à attendre, dans une position aussi inconfortable que violemment érotique puis je m’avisai que si mes seins pincés me faisaient moins souffrir, mes deux conduits intimes paraissaient bien plus dilatés et accueillants et se montraient désireux qu’on leur prête un plus grande attention. Quand la porte s’ouvrit à nouveau, je crus... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :