13 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Patrick Dupond.

    PATRICK, AU DELA DU DEHORS        
Posté par merlinetviviane à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Patrick Dupond.

Dedans : enfance et attente. Le 14 mars 1959, il régnait dans l'appartement une ambiance de fête. Un enfant venait de naître, un petit garçon. Nicole était contente : l'accouchement n'avait pas posé de problème. Elle avait pu revenir chez elle assez vite. Un enfant ? Elle en voulait un bien sûr. François, non. Mais les hommes, on sait comment ça peut leur faire un choc de leur montrer un nouveau-né et de le dire : voilà, il est de toi ! Il s'y ferait. D'ailleurs, il avait l'air de prendre la chose plutôt... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Patrick Dupond.

Dehors : apprentissage, accomplissement, gloire. Ce devait être en 1966 ou 67. Nicole et Paul avaient rencontré par hasard lors d'un gala de danse où Patrick se démultipliait, Tessa Beaumont et Max Bozzoni. Il avait été danseur à l'Opéra de Paris. Elle ne l'avait pas quitté. Patrick était à suivre. Ils lui donneraient des cours et Claude Bessy, alors chorégraphe, aussi. Les cours de danse avec eux, c'était son en dehors. Il devait pousser la porte de l'appartement familial pour s'y rendre puis celle d'un studio. On lui... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Patrick Dupond.

Cette période de sa vie : une immense respiration, un intense engouement. Qu'est-ce qu'il y a dans la danse ? La ligne, le mouvement, le grâce, la beauté et la rage. Qu'est-ce qu'il y a derrière elle ? Il devinait bien des ombres mais ne s'en inquiétait pas. Sur scène, les corps des danseurs se prolongeaient grâce à la magie des éclairages. Pourquoi se soucier de ces ombres portées qui semblaient chercher des issues autres au fond de la scène ? La seule porte qui devait encore s'ouvrir était celle qui le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Patrick Dupond.

  Dedans : révélations, accusations, procès, perdition. Rien ne changerait jamais, enfin si car la carrière d'un danseur classique n'est pas si longue. Patrick pensait qu'il lui fallait encore être dehors. La gloire est grisante et aveuglante : vrai. Il faut s'en détourner : faux et stupide. Un engagement dans l'univers strict du ballet classique est incompatible avec la frivolité ? Mais non ! D'ailleurs, c'est quoi, la frivolité ? Il avait tourné pour la télévision et le cinéma et on lui... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Patrick Dupond.

Dehors : victoires et réalisations. L'Opéra de Paris, il avait réussi à le faire plier. Son Licenciement était sans objet. C'était une victoire qu'il avait savouré d'autant que revenu au devant de la scène, il avait joué dans une comédie musicale, L'Air de Paris,où on l'avait applaudi. Il travaillait à Soissons avec sa compagne où ils s'occupaient d'une compagnie de danse et il paradait dans des émissions de télévision dont, jeune homme plein d'espoirs, il n'aurait pas aimé s'approcher. Danse avec les stars. Il y souriait,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Dora Maar.

  LES REVES DE DORA    
Posté par merlinetviviane à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Dora Maar.

    Née en 1907 à Paris, Dora Maar y meurt en 1997. Son nom est associé à celui de PIcasso dont  elle fut la compagne de 1997 à 1944. Cette liaison avec un personnage dont la célébrité  reste immense a quelque peu éclipsé l'oeuvre photographique et picturale de cette femme qui, dûment formée, sut être une créatrice et une artiste à part entière. Ce texte évoque dont Dora dans ce qu'elle a de très terrien et de rêveur.  C'est une évocation d'une femme à la trajectoire difficile qui sut... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Dora Maar.

On revient toujours aux origines, cela, Dora, le sait. C'est pourquoi, elle rêve souvent de la rue d'Assas où en 1907, elle a vu le jour. Elle était un bébé fille aux petits vêtement chargés de dentelle et elle savait qu'on la trouvait belle. Une fille unique l'est toujours et Dora, dès qu'elle a pu saisir l'éclat de fierté qui illuminait le regard de Josip Markovic, son père, l'a compris. Elle est la prunelle de ses yeux et ce n'est pas rien de l'être. Josip est un exilé qui, après la Croatie, a étudié à Zagreb, à Vienne et à Paris... [Lire la suite]
07 août 2022

Ecrits hybrides. Artistes, artistes. Dora Maar.

Rêver, c'est regarder et regarder, c'est rendre des comptes aux arts. Ce n'est pas son père, le constructeur d'ambassades et d'opéras, qui dira le contraire. Alors, Dora suit les cours de l'Union centrale des arts décoratifs de Paris mais elle s'initie aussi à la photographie et pour conclure, elle apprend le dessin à l'académie Julian et va aux Beaux-Arts. Et elle apprend. Et, au cours de sa vie, elle prend des photos, procède à leur agencement, dessine et peint. Et elle s'arrête rarement, qu'on la regarde ou pas, qu'elle soit... [Lire la suite]