Le Voyageur Sans bagages

 

Le Voyageur sans bagages

Pièce de Jean Anouilh

1937

 

 

Le Voyageur sans bagage est une pièce de théâtre en cinq tableaux de Jean Anouilh créée au théâtre des Mathurins le 16 février 1937. Elle fait partie des Pièces noires, avec L'Hermine, La Sauvage et Eurydice.

À la fin de la Première Guerre mondiale, Gaston est retrouvé amnésique. Il est recueilli par le directeur d’un asile qui l’emploie comme jardinier. Il est cependant réclamé par plusieurs familles, dont la famille Renaud, à laquelle il est confronté. D’un caractère gentil, Gaston découvre avec horreur l’identité qu’on lui attribue : personnage violent et sans scrupule. Il ne se reconnaît pas dans ce portrait de l’enfant et l’adolescent qu’il aurait été. Lorsqu’il repère la cicatrice d’une blessure infligée par l’aiguille à chapeau de son ancienne maîtresse, Valentine, la femme de son frère présumé, il n’a plus aucun doute sur sa famille d’origine. Mais il la rejette et choisit de se déclarer membre d’une des autres familles qui revendiquent un membre disparu : la famille Madensale.

 

VOY