20 juillet 2020

AUTEL DES MORTS Partie 3. Irène. Juillet 1937 (1)

    Irène. Paris. 13 juillet 1937. Actrice à Paris, Irène est loin de penser qu'un jour, parce qu'elle est juive, tout ira mal. Elle donne naissance à un enfant... Irène voudrait se lever et se diriger vers la fenêtre, comme elle l’a fait si souvent quand elle s’éveillait de bonne heure le matin et se sentait heureuse de vivre. Dans ces cas-là, elle passait une robe de chambre et allait s’accouder à la balustrade, fière de son jeune mariage et si contente de sa vie. Elle a épousé Éric en 1934, un jour de printemps... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2020

AUTEL DES MORTS. Patrie 3. Irène. Juillet 1937. (2)

   Anna, actrice française mais surtout juive dans un pays qui sera bientôt envahie ne veut pas croire que tout peut aller mal... Dans les semaines qui suivent, il va et vient, entre le théâtre et la maison. Il s’informe et est avisé. Il parle de conjonctures internationales et de durcissement politique ; Elle devrait l’écouter, elle le sait. Sa famille à lui le fait et se montre inquiète. En Allemagne, celui qui est désormais le chef de l’état a des ambitions démesurées pour son pays où il élève le nationalisme au... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2020

AUTEL DES MORTS Partie 4.

    QUATRIEME PARTIE AUTEL DES MORTS          
Posté par merlinetviviane à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 4. Chercher, chercher...

   Lourmarin -Marseille. Octobre 1991. Juin 1992. Nicolas est toujours à la fondation. Il veut aller dans le monde chercher des traces d'Eric et Irène Isserman, les deux comédiens dont il chérit la mémoire. Pour ce faire, il retrouve à Marseille, Méral, le metteur en scène qui, jadis, employait sa mère comme maquilleuse... Il fait face à Myriam Harchel et il est résolu. -Ici, je ne trouverais rien sur elle, vous le savez bien ! -Oui, je le sais. -Mais vous m’avez retenu ! -Ah, Nicolas, ce n’est pas tous... [Lire la suite]
13 juillet 2020

AUTEL DES MORTS Partie 4. Se souvenir de Lydiane.

Nicolas retrouve Méral, le directeur de troupe de théâtre qui a bien aidé sa mère quand elle était jeune et abandonnée. Par lui, il peut rejoindre Eric et Irène Isserman qui eux-aussi ont joué des auteurs que Méral affectionne, dont Jean Racine et Phèdre...Se rapprocher de Méral c'est se rapprocher des deux acteurs morts et affronter le souvenir de sa mère.  -Elle le devra pourtant ? -Oui car elle est déchirée entre son amour pour Astyanax et le défunt  Hector d’une part et de l’autre par sa peur que Pyrrhus... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 4. Méral et le théâtre.

     Nicolas retrouve Méral, le metteur en scène pour lequel sa mère a jadis travaillé. Il pourrait être acteur... Méral persiste à croire que le jeune homme ne le recontacte que pour trouver des traces de sa mère encore jeune, dans les coulisses, les loges ou encore le restaurant qui a complètement changé d’aspect. Ce serait légitime en tout cas et Nicholas le laisse dire. Souvent, il va en cours ou étudie puis il revient. Bientôt, il parle beaucoup avec les acteurs. Ce métier dont il est supposé tout ignorer lui est... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 4. Fiastre (1)

  Jacques-Henri Fiastre. Paris. Février-mars 1994 Pour trouver ce qu'il lui faut sur Irène Isserman, l'actrice disparue en déportation, Nicolas fait feu de tout bois. L'historien Jacques-Henri Fiastre est l'homme de la situation... Il est impossible quand on veut une Loge à le Fondation de ne pas passer par certains canaux. Les questions directes, les annonces insistantes dans les journaux, les questions directes aux journalistes et aux historiens, ça ne se fait pas. Il faut trouver les bonnes personnes.  Aussi... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 4. Fiastre. Fin

Jacques-Henri Fiastre. Février-mars 1994 Nicolas, l'enfant blessé des débuts, est devenu un jeune homme qui veut redonner vie à irène Isserman, la comédienne déportée qui l'a rendu à lui-même.  -Vous venez me voir moi car j’ai fait une thèse sur deux troupes qui se sont produites à Paris sous l’occupation mais c’est une des comédiennes qui vous attire. Le reste, à savoir la vie des Parisiens, leurs heurts et leurs bonheurs, les indifférents, les collabos et les résistants, vous avez beau dire, ça ne vous intéresse pas tant... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juin 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 4. Anna et sa dette. Début.

  Londres. Avril 1995. Anna Devernois. Le jeune Nicolas a perdu sa mère. Il voudrait retrouver une communication avec elle par delà la mort et pense qu'il peut le faire en rencontrant une femme qui jadis a du changer de nom pour échapper aux persécutions... Il y a qui, dit-on, ont des maris retors et personne dans leur entourage ne s’étonne un jour qu’un divorce se profile. Il s’agit toujours d’incompatibilité d’humeur au fond, si l’on excepte bien sûr les comportements violents qui parasitaient le couple dès son... [Lire la suite]
29 juin 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 4. Anna et sa dette. Fin

  Londres. Avril 1945. Fille d'Irène et Erik Isserman, Anna Devernois qui, enfant, a eu pour nom d'emprunt Lilli Page, songe à honorer la mémoire de ses parents. Suite de ses réflexions.  -On les a transférés par Drancy. C’est là que je veux habiter. Tant d’années durant, j’ai fermé les yeux ! Tu vois bien que bien que depuis un an environ, j’ai tout le temps des malaises, de la fièvre…J’ai perdu près de dix kilos, ce qui, dans mon cas, n’est pas négatif vu que j’étais trop ronde mais est hautement symbolique. Ils... [Lire la suite]