29 juin 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 4. Mettre en scène.

    Nicholas. Paris. Janvier 1997. Marseille et Cassis, c’est fini. Je fais une école de cinéma à Paris. Méral, chaque fois que je l’ai revu, m’a paru enthousiasmé. Jacques-Henri Fiastre a exulté. Il le savait que j’allais être acteur ! Il en était sûr et certain.  Mais non, il a fait erreur !  Je veux mettre en scène. J’ai vingt-quatre ans. Dans un an, j’aurais fini ma formation. Gianni, mon père, est venu plusieurs fois à Paris. Il trouve mon projet parfait. Il aime toujours Milan où il vit avec Sofia et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juin 2020

AUTEL DES MORTS. Partie 5. Présentation

  CINQUIEME PARTIE   Nicolas n'est plus ni l'enfant ballotté entre des parents capricieux ni l'adolescent farouche et solitaire qu'il a pu être. Il est maintenant un jeune homme qui grâce à la Fondation Germaine Million et à son âme vivante, Myriam Herchel, sait réconcilier les Vivants  et les Morts, le visible et l'invisible. Ainsi peut-il créer une Loge où viendront, Lydiane, sa mère morte et Irène, l'actrice enfermée au Vel-d'hiv avant d'être déportée. C'est bien un autel des Morts mais la... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2020

AUTEL DES MORTS, VILLA DES VIVANTS.

  France-Elle   AUTEL DES MORTS VILLA DES VIVANTS   Après le roman...    
Posté par merlinetviviane à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2020

AUTEL DES MORTS, VILLA DES VIVANTS. LES THEMATIQUES. Présentation.

    Voici les thèmes abordés dans le roman.  Pour chacun d'eux, quelques commentaires sont proposés.   L'adolescence, le couple déchiré, La communication avec les morts, Les lieux de vénération des morts, Une fondation étrange et ses grandes prêtresses La Rafle du Vélodrome d'hiver, Les enfants cachés, Les Justes.  
Posté par merlinetviviane à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2020

AUTEL DES MORTS, VILLA DES VIVANTS. Les déchirures familiales. (1)

   Nicolas, personnage principal du roman, est un adolescent que son père a très vite délaissé pour vivre en Italie. Sa mère, jeune et malléable, a des aventures qui le destabilisent. Il lui en fait reproche. Cependant, quand elle trouve un nouveau conjoint, Nicolas est plus perturbé encore. Rejeté par son père, il est de nouveau confronté à celui-ci et des liens se créent. Encore très entier, le jeune homme accepte mal cependant, que cet Italien dont la culture l'éblouit, ait refait sa vie. Quant à sa mère, il se montre... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2020

AUTEL DES MORTS, VILLA DES VIVANTS. Les déchirures familiales. (2)

  Le déchirement amoureux est au centre du roman. Lydiane rencontre à vingt ans un étudiant italien qui fait des études en France. Pour elle, cet amour est pour la vie. Le décalage social et intellectuel qui, à l'évidence, peut fragiliser son couple, ne l'effleure pas. Gianni, lui, est plus réaliste. Sa bourgeoise famille milanaise le récupère assez vite et il devient universitaire.  Le deuil de Lydiane se fait lentement, sans qu'au fond d'elle-même, elle n'arrive à oublier vraiment ce premier amour. Mariée à un médecin... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2020

AUTEL DES MORTS, VILLA DES VIVANTS. Communiquer avec les morts. (1)

  Sauver, cacher, vénérer... A Lourmarin, la Fondation Germaine Million permet aux blessés de la vie d'honorer un mort dont l'histoire leur était d'abord inconnue mais qui s'est révélé à chacun d'entre eux de façon radicale. En s'approchant de ce mort, en connaissant son histoire et en le vénérant, chacun d'eux guérira d'un deuil violent et torturant. Deux femmes dominent cette Fondation : Germaine Million et Myriam Harchel. La première est morte, l'autre est vivante. Germaine Million, directrice d'école à Paris, n'accepte pas... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2020

AUTEL DES MORTS,VILLA DES VIVANTS. Communiquer avec les morts. (2)

  Communiquer avec les morts : la Fondation Germaine Million.  A l'opposé du discours habituel sur la communication avec les morts, le texte que je vous présente défend un type de relation inédit. En règle général, quiconque se sent blessé par la mort d'une personne proche peut être tenté d'entrer en communication avec celle-ci et ceci pour deux motifs. Tout d'abord, il voudra montrer à la personne défunte qu'il tient toujours à elle et souhaite lui parler au dela de la mort. Ensuite, il attendra non seulement des réponses... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2020

AUTEL DES MORTS, VILLA DES VIVANTS. Communiquer avec les morts.(3)

Mort injuste, mort sacrificielle et exemplarité. Pour illustrer mon propos, je citerai la tentative de Paul Barthès, telle qu'elle est présentée dans la parie quatre du roman. Barthès est archiviste à Cahors. Il est issu d'une famille très unie et adore sa soeur. Celle-ci connaît une mort violente alors qu'elle est encore très jeune. Paul se sent obligé de consoler les siens mais son chagrin est tel qu'il n'y parvient. Sa formation d'historien lui fait découvrir l'existence d'un parent qui a fait la Grande guerre. Il s'agit de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2020

AUTEL DES MORTS, VILLA DES VIVANTS. Les enfants cachés.

  Paroles d'étoile : les enfants cachés pendant la seconde guerre. Nicolas, le héros du livre, voit, enfant, avec son grand-père, un documentaire sur les enfants cachés pendant la seconde mondiale. Apparaît à l'écran, une femme nommée Anna Isserman. Celle-ci a rejoint, pour échapper à la déportation, une famille d'accueil à la campagne et celle-ci s'est bien comportée avec elle. Sous le pseudonyme de Lilli Page, elle a échappé aux rafles de 1942 à 1945. A la fin de la guerre, c'est la même directrice d'école qui avait trouvé... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :