22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Retour à une vie normale ?

1. Après l'épreuve. Une vie normale ? J'étais revenue à la vie normale. Ce que j'avais vécu m'apparaissait comme lointain d'autant que je devais de nouveau enseigner. Si j’avais eu auparavant beaucoup d’aigreur et d’appréhension en ce qui concernait ma carrière, je fus totalement rassurée. J’avais demandé en un moment de lassitude, une mutation pour Tours. On me l’avait accordée et au retour de ces étranges vacances, je fus surprise de quitter un lycée de bonne réputation pour des cours à l'université. M'étant beaucoup... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3.Transformation. Aliénation.

  Après une expérience déroutante, Agnès aspire à devenir une autre. D'égoïste elle devient une femme pacifiée qui s'intéresse désormais sans ambiguité à son ex-compagnon et à leur fille. Cependant, le Mal ne lâche pas facilement une proie longtemps consentante. A commencer par l'argent insidieux qui s'attache à Agnès... Quatre mois passèrent ainsi et je sentis le regard de Nicolas et de Léonie changer sur moi. Je ne demandai plus jamais d’argent à mon ex-compagnon et avait, sans bien m’en rendre compte, cessé totalement de... [Lire la suite]
22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Rendre l'argent du mal ?

Agnès a connu une étrange expérience dans une villa provençale où on l'a traitée comme une courtisane. Elle ne veut pas de l'argent qu'on lui a donné mais comment le rendre si tout le monde a disparu... Avec rage, je le cherchai tant dans l’annuaire des particuliers que dans celui des professionnels. Il n’était dans aucune maison de retraite, dans aucun hôpital et ne figurai nulle part comme détenteur d’un quelconque numéro de téléphone. De rage, je rappelai la villa du Lubéron où une jeune voix masculine me répondit. Je me mépris.... [Lire la suite]
22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Courtisane et sainte...

Après une étrange expérience dans une villa provençale où elle a été traitée comme une esclave sexuelle, Agnès veut se reprendre et changer de vie. J’avais évolué dans cette villa comme une hétaïre ou une esclave perdue dans une maison pompéienne. Tantôt splendidement vêtue, tantôt nue, j’avais été possédée en deux mois par des dizaines d’hommes, alors que j’avais jusque-là mené une vie terne sur le plan sexuel et tiède dans le domaine de l’amour. Il y avait là des Mystères et l’on m’avait confrontée, sous couvert de libertinage, à... [Lire la suite]
21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Enfant, j'étais croyante...

    2. Interrogations et spirales. L'enfance d'Agnès peut-elle lui permettre de comprendre pourquoi elle s'est retrouvée dans une étrange villa à partager la couche de nombreux hommes ?  Enfant, j’étais croyante car ma mère l’était. Indifférent aux questions religieuses, mon père ne s’était jamais abaissé à critiquer l’une ou l’autre des grandes religions et en cela, je lui gardais mon estime. Je lui en vouai à elle-aussi et regrettait qu’ils fussent morts. Mariés depuis longtemps, ils m’avaient eu sur le tard,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Confidences compromettantes.

  Après l'étrange aventure qu'elle vient de vivre, Agnès s'interroge sur elle-même. Elle pense à ses parents morts et cherche en elle les traces d'une vie spirituelle... Il était employé de mairie et elle, bibliothécaire. Tous deux lisaient beaucoup. Leurs amis étaient comme eux, très discrets, humbles sans être faibles et attentifs. Quand ils les invitaient, tout était policé. Ma mère adorait les chandeliers et elle les disposait çà et là dans la salle à manger où nous recevions. J’adorais ces dîners à cause de l’unité qui y... [Lire la suite]

21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Une tâche héroïque ...

L'aventure qu'Agnès a vécue dans la villa provençale la hante beaucoup. Aussi cherche-t'elle un soutien auprès de religieuse. Elle veut une mission qui la laverait, la rendrait neuve... -Oui mais je me suis trouvée à faire bien différemment que prévu. Je pensais être un soutien pour eux en les faisant s’exprimer et s’amuser mais au lieu de cela, j’ai suivi une tout autre pente. J’ai appartenu à bon nombre d’invités qui ont fréquenté la villa et y ai trouvé un vif plaisir. Voyez-vous, j’ai voulu les aider à se révéler à eux-mêmes à... [Lire la suite]
21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Paris. Une rencontre déplaisante.

  Il n'est pas si simple de changer de vie. A peine arrivée à Paris, Agnès s'en rend compte. Elle se trouve face à Matteo, un des hommes de la villa maudite... Je partis aussitôt pour Paris où j’avais décidé de rester une nuit. Ma mère m’y emmenait adolescente et nous allions au théâtre. Je voulais profiter de ce court voyage pour m’imprégner à nouveau de cette belle capitale et des lieux où j’avais marché et ri avec elle. Je me promenais le matin de mon arrivée dans le quartier du Palais Royal, après avoir déposé mes... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Docilité sexuelle.

Pourquoi Agnès qui a connu le sombre Matteo dans d'étranges cirscomstances se laisse-t'elle de nouveau dominer par lui à Paris, alors qu'elle veut changer de vie.  Mue par une volonté qui m’était supérieure et à laquelle je ne comprenais rien, je me déshabillai tandis que lui allait fourrager dans un petit débarras. Il en revint avec une couverture qu'il jeta à terre puis se se mit nu lui-aussi et en m'enlaçant, il m'embrassa. Quand il me sentit plus abandonnée, il m’écarta les cuisses de la main. Nous étions toujours debout... [Lire la suite]
21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Matteo. Ambiguïtés.

Agnes arrive à Paris et doit se rendre en Hongrie. Sur sa route, elle retrouve Matteo, un de ces initiateurs de la villa provençale où elle a eu le sentiment de vendre son âme au diable. Comme par le passé, celui-ci la séduit. Je me levai et tentai de me débattre mais il était fort, me serrai le bras et voyant que je résistai encore, il me tira les cheveux et me gifla. Puis, il me fit passer par les cuisines et me fit monter un escalier qui conduisait à une petite chambre et m’y enferma. Très vite, j'entendis du bruit en bas. Il... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :