19 mars 2020

RUE DU REPOS. Rencontrer Maria.

    Juste après la guerre, un jeune homme erre solitaire, dans le cimetière du Père Lachaise. Là, contre toute attente, il rencontre Maria, une fille de réfugiés espagnols. Mais là, je fus aidé car je la rencontrai, elle, Maria. La fille de réfugiés espagnols. L'orpheline, la fille d'un notable qui dès le début, s'était opposé à Franco. Maria Cortes, la madrilène. Je cherchais ce jour-là la tombe de Balzac, laquelle était située dans une partie du cimetière que j'avais encore peu explorée. Je la trouvai bien sûr et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2020

RUE DU REPOS. Amoureux après la guerre.

Maria et le narrateur tombent amoureux après la guerre... Elle me montra d'autres tombes, parmi lesquels celle de Proust. L'élégant jeune homme devenu le prisonnier de la chambre de liège. A l'époque, le grand écrivain reposait dans un caveau de famille mais celui-ci ayant fait l'objet d'attaques et de dégradations, son corps fut transféré dans une tombe individuelle. Elle est celle que le promeneur peut voir aujourd'hui. Maria, devant le caveau familial, fut aussi prolixe pour Proust qu'elle l'avait été pour Nerval : Je fus... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2020

RUE DU REPOS. Épilogue.

    Au soir de  sa vie, un homme se souvient du bonheur vécu avec une femme... Le grand cimetière nous guérissait de nos manques en nous proposant le défilé des hommes illustres et moins illustres qui voulaient qu'on ne les oublie pas. Le jour, dès que nous le pouvions, seul ou ensemble, nous parcourions le grand musée de la mort. Le soir, nous contemplions une partie du cimetière des fenêtres de notre appartement. Et nous nous sentions moins tourmentés. Plus apaisés. Et puis, il y eut un premier janvier où... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

L'Amour et la perte. Les Rêves de Dora.

  LES REVES DE DORA Pour évoquer Dora Maar...
Posté par merlinetviviane à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

L'Amour et la perte. Les Rêves de Dora.

De quoi Dora rêve t'elle?  On revient toujours aux origines, cela, Dora, le sait. C'est pourquoi, elle rêve souvent de la rie d'Assas où en 1907, elle a vu le jour. Elle était un bébé fille aux petits vêtement chargés de dentelle et elle savait qu'on la trouvait belle. Une fille unique l'est toujours et Dora, dès qu'elle a pu saisir l'éclat de fierté qui illuminait le regard de Josip Markovic, son père, l'a compris. Elle est la prunelle de ses yeux et ce n'est pas rien de l'être. Josip est un exilé qui, après la Croatie, a... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

L'Amour et la perte. Les Rêves de Dora.

De quoi Dora rêve-t'elle?  Rêver, c'est regarder et regarder, c'est rendre des comptes aux arts. Ce n'est pas son père, le constructeur d'ambassades et d'opéras, qui dira le contraire. Alors, Dora suit les cours de l'Union centrale des arts décoratifs de Paris mais elle s'initie aussi à la photographie et pour conclure, elle apprend le dessin à l'académie Julian et va aux Beaux-Arts. Et elle apprend. Et, au cours de sa vie, elle prend des photos, procède à leur agencement, dessine et peint. Et elle s'arrête rarement, qu'on la... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mars 2020

L'Amour et la perte. Les Rêves de Dora.

  De quoi Dora rêve-t'elle ?  Pierre Kéfer travaille avec Jean Epstein pour lequel il est photographe et décorateur. Elle le rencontre. Mais elle rencontre aussi Brassaï avec lequel elle travaille , puis Louis-Victor Emmanuel Sougez qui est le directeur du magazine L 'Illustration. Que de mentors... Dora est une jolie femme qui peut-être ne le sait pas, rêve trop d'art. Qui sait? 1930. Louis Chavance la fait-elle rêver ? Il est né en 1907, comme elle, et pour l'instant, il fait du cinéma. Monteur, mais aussi... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

L'Amour et la perte. Les Rêves de Dora.

  Dora Maar rêve t-'elle sa vie?  En 1933, elle rencontre Georges Bataille. Quel rêve poursuit-elle avec cet homme plus âgé qu'elle qui est à la tête d'une œuvre complexe se voulant inclassable ? Il est celui qui déclarera en 1961, à une journaliste : : « Je dirais volontiers que ce dont je suis le plus fier, c'est d'avoir brouillé les cartes [...], c'est-à-dire d'avoir associé la façon de rire la plus turbulente et la plus choquante, la plus scandaleuse, avec l'esprit religieux le plus profond » Ce... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

L'Amour et la perte. Celle qu'on n'oublie pas. (1)

Celle qu'on n'oublie pas. Jai entendu à la radio Boris Cyrulnik dire qu'il avait perdu sa mère dans des circonstances plus ou moins analogues. Pensant à lui, j'ai écrit ce texte...C'était la guerre et nous marchions. Je tenais sa main fermement mais tout est si lointain que je ne sais plus si je tremblais. Elle ne me regardait pas et nous avancions à pas mesurés, comme si c'était une promenade. Pas besoin de se presser, de regarder partout...Elle se tenait droite, comme toujours, et je crois qu'elle était belle -pour moi du moins-... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

L'Amour et la perte. Celle qu'on n'oublie pas.

  CELLE QU'ON N'OUBLIE PAS La disparition de la mère....
Posté par merlinetviviane à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :