25 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 2. Agnès et le service sexuel. Les invités de la villa.

  Agnès a été engagée comme gouvernante dans une villa isolée en Provence mais c'est à un rôle bien différent qu'en fait on la dédie. Elle sert sexuellement tout invité qui le lui demande... Ce fut une première surprise bientôt remplacée par une autre. Comme j’étais inquiète de l’état de Monsieur Bondel dont son étrange et très jeune femme semblait fort peu se soucier, je décidais de lui consacrer plus de temps. Chacun dans la journée allait et venait, avec ou sans moi, dans une ambiance très estivale et tout le monde... [Lire la suite]

25 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 2. Agnès et les deux frères. Voyeurisme.

    Dans une villa provençale isolée, Agnès, qui approche de la cinquantaine, satisfait de nombreux hommes. Certains, cependant, veulent juste la regarder... Il me devint assez difficile de satisfaire les demandes sexuelles de ces hommes tout en remplissant mon rôle de maîtresse de maison. Si, quand j'avais ce rôle, on me parlait avec politesse, il n'en allait pas de même quand j'avais l'autre. Au fil des jours, j'essuyai des remarques désagréables de la part de mes partenaires qui semblaient en demander toujours plus. ... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 2. S'enfuir...

  Dans une villa provençale, Agnès, engagée théoriquement pour être gouvernante, est possédée par de nombreux hommes avant de s'enfuir sans crier gare... Un soir, je fus déshabillée par de nouveaux invités et allongée sur une table. On se succéda beaucoup mais je gardai en tête de satisfaire chacun et les fis se libérer l’un après l’autre. Bien naturellement, je reconnus outre les deux jeunes suisses, l’Anglais et les deux employés qui m’avaient initiée. Tout procédait d’une logique effroyable et me faisait poursuivre un but... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. POSTULANTE.

     POSTULANTE TROISIEME PARTIE   Après "l'expérience" de la villa provençale, que fera Agnès? Elle a été brièvement traitée comme une courtisane alors qu'elle menait une vie  terne et égocentrée. Comment prendre le contrepied de l'humiliation, et du mal quand on n'a pas été si malheureuse d'être abaissée? S'intéresser à une figure de sainteté suffirait-il?     
Posté par merlinetviviane à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Retour à une vie normale ?

1. Après l'épreuve. Une vie normale ? J'étais revenue à la vie normale. Ce que j'avais vécu m'apparaissait comme lointain d'autant que je devais de nouveau enseigner. Si j’avais eu auparavant beaucoup d’aigreur et d’appréhension en ce qui concernait ma carrière, je fus totalement rassurée. J’avais demandé en un moment de lassitude, une mutation pour Tours. On me l’avait accordée et au retour de ces étranges vacances, je fus surprise de quitter un lycée de bonne réputation pour des cours à l'université. M'étant beaucoup... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3.Transformation. Aliénation.

  Après une expérience déroutante, Agnès aspire à devenir une autre. D'égoïste elle devient une femme pacifiée qui s'intéresse désormais sans ambiguité à son ex-compagnon et à leur fille. Cependant, le Mal ne lâche pas facilement une proie longtemps consentante. A commencer par l'argent insidieux qui s'attache à Agnès... Quatre mois passèrent ainsi et je sentis le regard de Nicolas et de Léonie changer sur moi. Je ne demandai plus jamais d’argent à mon ex-compagnon et avait, sans bien m’en rendre compte, cessé totalement de... [Lire la suite]

22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Rendre l'argent du mal ?

Agnès a connu une étrange expérience dans une villa provençale où on l'a traitée comme une courtisane. Elle ne veut pas de l'argent qu'on lui a donné mais comment le rendre si tout le monde a disparu... Avec rage, je le cherchai tant dans l’annuaire des particuliers que dans celui des professionnels. Il n’était dans aucune maison de retraite, dans aucun hôpital et ne figurai nulle part comme détenteur d’un quelconque numéro de téléphone. De rage, je rappelai la villa du Lubéron où une jeune voix masculine me répondit. Je me mépris.... [Lire la suite]
22 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Courtisane et sainte...

Après une étrange expérience dans une villa provençale où elle a été traitée comme une esclave sexuelle, Agnès veut se reprendre et changer de vie. J’avais évolué dans cette villa comme une hétaïre ou une esclave perdue dans une maison pompéienne. Tantôt splendidement vêtue, tantôt nue, j’avais été possédée en deux mois par des dizaines d’hommes, alors que j’avais jusque-là mené une vie terne sur le plan sexuel et tiède dans le domaine de l’amour. Il y avait là des Mystères et l’on m’avait confrontée, sous couvert de libertinage, à... [Lire la suite]
21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Enfant, j'étais croyante...

    2. Interrogations et spirales. L'enfance d'Agnès peut-elle lui permettre de comprendre pourquoi elle s'est retrouvée dans une étrange villa à partager la couche de nombreux hommes ?  Enfant, j’étais croyante car ma mère l’était. Indifférent aux questions religieuses, mon père ne s’était jamais abaissé à critiquer l’une ou l’autre des grandes religions et en cela, je lui gardais mon estime. Je lui en vouai à elle-aussi et regrettait qu’ils fussent morts. Mariés depuis longtemps, ils m’avaient eu sur le tard,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Confidences compromettantes.

  Après l'étrange aventure qu'elle vient de vivre, Agnès s'interroge sur elle-même. Elle pense à ses parents morts et cherche en elle les traces d'une vie spirituelle... Il était employé de mairie et elle, bibliothécaire. Tous deux lisaient beaucoup. Leurs amis étaient comme eux, très discrets, humbles sans être faibles et attentifs. Quand ils les invitaient, tout était policé. Ma mère adorait les chandeliers et elle les disposait çà et là dans la salle à manger où nous recevions. J’adorais ces dîners à cause de l’unité qui y... [Lire la suite]