21 août 2021

Sœur des Anges. Partie 4. Cimetière Montmartre. Enfermement, cauchemars et délivrance.

Prisonnière dans un cimetière parisien car elle a oublié l'heure, Agnès y fait des rêves terrifiants. Pour se préserver, elle utilise un objet magique offert par un personnage pourtant inquiétant... Je compris que je me perdais dans le dédale des tombes. Un malaise soudain me prit et m’obligea à m’arrêter. Je dus m’appuyer sur une tombe pour retrouver mon souffle. L’instant d’après, un souffle de mort m’entourait. C’était- à proprement parler- un nuage glacial qui visait à m’étouffer et de fait, ne sentant plus mes membres, je... [Lire la suite]

21 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Le Meilleur pour vous !

Quitter Paris pour Budapest pour y mener une vie différente n'est pas si simple. Même protégée par ses amis hongrois, Agnès est menacée... Ils avaient raison et j'aurais pu en rester là. Mais ayant un esprit combatif apte à chercher des explications rationnelles, je mis ces agressions sur le compte de Fiastre et compagnie. Or,ne pouvant me rabattre que sur Mattéo, je me rendis en taxi à son restaurant et entrait en tempêtant. Quand il me vit au milieu des convives, il vit poindre un incident et me prenant par le bras, il me fit... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Steve, Jean-Marc...Ceux du passé...

A l'aéroport où elle attend son vol pour Budapest, Agnès est attirée dans une pièce vite pour un supoosé contrôle de douane. En réalité, les démons du passé se rappellent à elle... L’homme me fit entrer dans un petit bureau qui ouvrait sur une salle totalement vide et dépourvue de fenêtres. Elle ne disposait que d’un néon. Il y avait trois hommes dans la pièce mais le douanier s'en alla tout de suite. Je reçus l’ordre de me mettre nue et tout de suite, on me banda les yeux de sorte que je ne pus identifier aucun des deux hommes.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Aéroport Ferenc Liszt.

4 . Budapest. J’arrivai à Budapest un dimanche soir vers dix-neuf heures. A l’aéroport Ferenc Liszt m’attendaient deux adorables jeunes gens aussi blonds que beaux : Péter et Paulina Bocksay. Lila m’avait bien prévenue que je serais accueillie par une jeune interprète mais je ne m’attendais pas à le trouver accompagné. Il me parla avec enjouement. -Bonjour, votre voyage n’était-il pas fatiguant ? -Seulement deux heures dix ! Non, je suis en bonne forme. -Moi, je suis Péter. Lila vous a parlé de moi, bien sûr.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Je suis venue pour Sara !

  A l'aéroport de Budapest, Agnès est accueillie par deux jeunes gens... J’étais charmée mais un peu perplexe. -Permettez-moi de vous poser une question à tous deux : savez-vous pourquoi je suis venue ? Paulina, qui jusque-là n’avait rien dit acquiesça : -Vous êtes venue pour Sara Salkahazy et nous ne serons pas ceux qui vous en apprendront le plus sur elle mais vous ne pouvez la séparer de son pays et dans un premier temps, il est bon que vous y sentiez une touriste. Budapest est une capitale splendide.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Une arrivée troublée. Agnès avec Péter et Paulina.

Péter et Paulina, deux anges, accueillent Agnès à l'aéroport de Budapest. Sans le savoir, celle-ci a transporté avec elle un objet maléfique. Il faut s'en débarrasser... J’étais abasourdie. Péter reprit. -A Paris, à l’aéroport, il vous est arrivé quelque chose, n’est-ce pas ? Des larmes commençaient à couler sur mon visage. -Comme un mauvais rêve… -Non. C’était très réel en même temps. -Mais comment le savez-vous ? -Nous ne sommes pas EUX. Nous sommes des Anges. -Vous êtes deux jeunes hongrois blonds et en couple. ... [Lire la suite]

19 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Arrivée au palais Istvanfy.

Agnès, accueillie à l'aéroport de Budapest par deux anges, se rend au palais Itsvanfy où elle va séjourner... Puis, il démarra et mon regard s’accrocha d’abord à son pur profil d’ange vénitien avant de découvrir les beautés architecturales d’un splendide quartier historique. La maison des Istvanfy tenait plus du palais que de la chambre d’hôtes de charme. Sa belle façade d’un rouge sombre était ornée de statues, de celles qui, à Versailles, soutiennent ou encadrent les fenêtres. Ses portes en étaient monumentales et quand elles... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Rencontrer Sandor Istvanfy.

A Budapest, Agnès, qui vient en Hongrie pour la première foisq, sera logée au palais Isvanfy. Son hôte, sandor, un aristocrate, vient à rencontre... Je ne savais que penser mais n’eus guère le temps de réagir. En effet, Sandor Istvanfy, mon hôte, vint à notre rencontre et me serra la main. A Péter, qu’il semblait bien connaître, il adressa un sourire de convenance et il me sembla qu’il était plus souriant avec la jeune femme. Tous trois me conduisirent dans la suite que je devais occuper. Constituée d’une chambre et d’un grand... [Lire la suite]
17 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Le Palais Istvanfy.

J’étais donc aux anges et défis mes bagages avec joie. Je rejoignis ensuite Péter qui me présenta le palais. A l’étage, les portes ne s’ouvraient pas car les locataires d’un jour ou d’une semaine se partageaient les lieux. Les Istvanfy ne se donnaient même plus la peine de louer leur bien sur internet tant la réputation des lieux était grande. Les dîners y étaient succulents et on y tenait toujours de bonnes conversations. Tout ceci me remplit d’aise mais je fus naïve. A mon sens, il ne pourrait être question que de ma quête car... [Lire la suite]
17 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Chez les Istvanfy. En savoir plus sur Sara.

Agnès est arrivée en Hongrie car le visage d'une religieuse morte à Budapest l'a aimantée. Cependant, elle doit en savoir plus... Je n’éprouvais aucune crainte mais j’avais le désir de savoir pourquoi j’étais là. Je finis, au bout de quinze jours, par questionner mon hôte imposant. -Monsieur Istvanfy, je suis venue pour Sara. Vous ne l’ignorez pas. Parlez-moi-d’ elle. -Je n’ai que quarante-six ans et ce n’est donc pas moi qui le ferai, mais mon père. Il ne parle pas français mais allemand et russe. Péter traduira. -Votre père... [Lire la suite]