19 mars 2020

RUE DU REPOS. Rencontrer Maria.

    Juste après la guerre, un jeune homme erre solitaire, dans le cimetière du Père Lachaise. Là, contre toute attente, il rencontre Maria, une fille de réfugiés espagnols. Mais là, je fus aidé car je la rencontrai, elle, Maria. La fille de réfugiés espagnols. L'orpheline, la fille d'un notable qui dès le début, s'était opposé à Franco. Maria Cortes, la madrilène. Je cherchais ce jour-là la tombe de Balzac, laquelle était située dans une partie du cimetière que j'avais encore peu explorée. Je la trouvai bien sûr et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2020

RUE DU REPOS. Amoureux après la guerre.

Maria et le narrateur tombent amoureux après la guerre... Elle me montra d'autres tombes, parmi lesquels celle de Proust. L'élégant jeune homme devenu le prisonnier de la chambre de liège. A l'époque, le grand écrivain reposait dans un caveau de famille mais celui-ci ayant fait l'objet d'attaques et de dégradations, son corps fut transféré dans une tombe individuelle. Elle est celle que le promeneur peut voir aujourd'hui. Maria, devant le caveau familial, fut aussi prolixe pour Proust qu'elle l'avait été pour Nerval : Je fus... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2020

RUE DU REPOS. Épilogue.

    Au soir de  sa vie, un homme se souvient du bonheur vécu avec une femme... Le grand cimetière nous guérissait de nos manques en nous proposant le défilé des hommes illustres et moins illustres qui voulaient qu'on ne les oublie pas. Le jour, dès que nous le pouvions, seul ou ensemble, nous parcourions le grand musée de la mort. Le soir, nous contemplions une partie du cimetière des fenêtres de notre appartement. Et nous nous sentions moins tourmentés. Plus apaisés. Et puis, il y eut un premier janvier où... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

CONTES VARIES.

 CONTES VARIES LE CHAT DU PERE LACHAISE LE GENIE DE L'OUBLI LA FEMME DANS LE CERCUEIL  
Posté par merlinetviviane à 05:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

LE GÉNIE DE L'OUBLI.

    LE GENIE DE L'OUBLI Conte.    
Posté par merlinetviviane à 05:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

LE GÉNIE DE L'OUBLI. Moi, Bastien Delfino...

Franchement, je n'aurais pas du être désagréable avec ce génie ! Tiens, ça m'apprendra ...Mais, il faut que je vous explique, là...Moi, je m'appelle Bastien Delfino et j'ai douze ans. N'allez pas croire que je vais vous bassiner avec mes parents qui sont horribles avec moi, mes deux sœurs qui se crêpent le chignon à longueur de temps avant de me tomber dessus et mon chien qui est un vrai tordu. Pas du tout. Tout va bien. Monica et François, mes parents, sont tout ce qu'il y a de plus ouverts. Elena et Bettie, mes frangines ne la... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mars 2020

LE GÉNIE DE L'OUBLI. Une maison, un enfant, un génie...

    Un matin de vacances, j'étais debout de très bonne heure. Tout le monde dormait dans la maison. Ce devait être...Ah oui, le weekend de Pâques. Un mois d'avril un peu frisquet mais avec une belle lumière. Il faut dire qu'en Provence...On était à Paris au début mais mes parents en ont eu marre et à Aix, on est bien. Mais bref.Je suis allé dans la cuisine me faire un bol de chocolat.Il était là.Un gros bonhomme en survêtement rouge et jaune avec une queue de cheval et des baskets élimées.-Vous êtes ?-Génie Cargolin,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

LE GÉNIE DE L'OUBLI. Un premier et un second vœu.

En premier vœu, j'ai choisi d'être Matthew pour vingt-quatre heurs. Ah ah, vingt-quatre heures dans la vie d'un chien ! Géniale expérience ! Promenade, câlin, dégustation de boulettes, sieste interminable, baballe...Ah non, le top ! J'avais choisi un samedi où j'étais chez Benoït, mon meilleur ami. Ses parents étaient du genre distrait. Ils ne verraient même pas qu'arrivé sur les lieux, j'étais déjà reparti. Et pendant que j'étais supposé jouer comme un maboul au tennis de table avec mon super pote et rivaliser avec lui en VTT, je... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2020

LE GÉNIE DE L'OUBLI. Le troisième vœu...

Mes parents me trouvaient plus déluré, plus "petit homme" et mes sœurs aussi. J'étais heureux mais je craignais d'éveiller les soupçons. On me savait rêveur et imaginatif. Je devais rester le "jeune Bastien".Bon, le troisième vœu...J'ai voulu la jouer littéraire, moi, le bon élève, le grand lecteur. De toute façon, il y avait comme un malaise entre ce génie et moi depuis l'histoire du tableau et de la jolie fille...J'ai essayé d'arranger les choses.-Bon, je te rassure tout de suite. -Je voudrais être pour vingt-quatre heures le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2019

SŒUR DES ANGES. Citation.

    La sainteté est aussi une tentation. Jean Anouilh.
Posté par merlinetviviane à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :