15 décembre 2022

Poeme du soldat Frank Walker

PoèmePGM, avril 1917 Transport des blessés (La ballade des brancardiers) (traduction) I Couchés sur des sacs de sable, tout près de l'infirmerie,Nous paressons au soleil, insensibles aux moqueries.C'est nous les brancardiers, les ânes, les nuls de la baraque,Les tire-au-flanc de l'armée, jusqu'à la prochaine attaque! II Puis, un de ces sales matins, au ciel de rouge enflammé,quand le tonnerre des batteries, les morts pourrait réveiller,que les mitrailleuses en folie ajoutent à la colèredes déflagrations qui produisent un... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2022

Retour au pays.

    Le rapatriement des militaires canadiens au pays depuis l’Europe fut le plus important déplacement de personnes de l’histoire du Canada jusque-là. Des officiers et des planificateurs civils collaborèrent avec des organismes d’aide pour accélérer le processus, mais, pour les soldats outre-mer, l’attente était longue, frustrante et incompréhensible.    
Posté par merlinetviviane à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2022

Rentrer. (1)

  L’attente du retour au Canada. Les soldats qui attendaient leur rapatriement luttaient contre l’ennui. Pour maintenir le moral, les militaires offraient des programmes d’entraînement physique, des sports organisés et un vaste éventail d’activités récréatives. Ils agrandirent également l’université Khaki, créée en 1917, pour offrir aux soldats désoeuvrés des cours des niveaux primaire à universitaire. Environ 50 000 Canadiens participèrent à ce programme d’enseignement pionnier qui préparait les anciens combattants à la... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2022

Rentrer. (2)

 L’organisation du voyage de retour. Le rapatriement de 267 813 soldats et d’environ 54 000 personnes à charge constitua un énorme défi logistique. On avait prévu des navires pour la traversée de l’Atlantique d’un maximum de 50 000 soldats par mois, mais certains des premiers bateaux disponibles étaient loin d’être appropriés et leur arrivée au Canada provoqua un petit scandale. L’exigence de meilleurs navires qui s’ensuivit entraîna des retards et des annulations outre-mer, les autorités étant à la recherche... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2022

Rentrer. (3)

Émeutes lors de la démobilisation Ce fut Currie qui l’emporta finalement relativement au système de rapatriement, mais pas avant qu’un bon nombre de soldats des camps d’entraînement – et qui n’avaient donc pas été sur le front – ne soient rentrés. L’ennui, l’absence d’information, les rumeurs et la frustration croissante face à la pénurie de navires contribuèrent à faire naître confusion et colère chez ceux qui étaient laissés derrière. En 1918 et 1919, il y eut 13 cas de troubles dans les camps de démobilisation. Lors des plus... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 décembre 2022

Henry Gunther, celui qui continuait la guerre. Un livre.

Posté par merlinetviviane à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2022

Henry Gunther, celui qui continuait la guerre. Un livre.

Posté par merlinetviviane à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 décembre 2022

Henry Gunther, celui qui continuait la guerre.

    HENRY GUNTHER CELUI QUI CONTINUAIT  LA GUERRE    
Posté par merlinetviviane à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 décembre 2022

Henry Gunther, celui qui continuait la guerre.

        Henry Gunther est un soldat américain qui détient le triste privilège d'être le premier tué du conflit mondial alors que l'armistice vient d'être promulgué. Ce texte est une simple tentative pour évoquer la vie, les espoirs et la mort de ce jeune homme fort peu connu. 
Posté par merlinetviviane à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 décembre 2022

Henry Gunther, celui qui continuait la guerre. (1)

  HENRY GUNTHER CELUI QUI CONTINUAIT LA GUERRE   1.  A Baltimore, la vie était très tranquille, du moins au temps de son enfance.  Il était né en 1895. Baltimore, c'était une vie active, c'est sans doute pourquoi ses parents l'étaient aussi et d'une façon générale, sa famille. C'était une vie qui donnait sur l'océan Atlantique, ce qui la rendrait tonique. Enfant, on lui avait expliqué qu'elle avait été  construite à l'embopuchure de la rivière Patapsco, dans la baie de Cheseapeake. Peut être y avait -il... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,