27 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Protégée par des anges.

  Accueillie en Hongrie, Agnès découvre Budapest à la suite de deux guides. Ceux-ci la protègent et pour cause. Elle est menacée. Ce sont des anges.  Durant trois semaines, j’avais sillonné Budapest avec mes deux guides qui rayonnaient mais ce que j’avais à dire sur cette ville se résumait à un catalogue. J’aurais pu faire un blog de voyage sur internet et faire, comme tant d’autres, photographier des monuments mille fois pris en photos avant de me faire prendre en photo devant ces derniers, seule ou en groupe. Clichés... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Une fin d'année en Hongrie. Un bonheur mitigé.

Agnès passe les fêtes de fin d'année à Budapest où elle est reçue chez des amis hongrois. Il le fallait car Noël arrivait. Nous irions, Szilvia, Sandor, Paulina, Péter et moi assister à la messe du vingt-quatre décembre dans l’église Mathias. Et en effet, nous y allâmes. Personne ne remarqua la présence de deux anges invisibles qui doublaient ma garde rapprochée. Ce fut très beau. L’église était pleine, les chants étaient beaux et je me sentis inondée de paix. J’ai peine à le dire mais la prière est pour moi un rendez-vous bref. Au... [Lire la suite]
27 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Budapest. Un opéra et des nouvelles familiales.

Très bien accueillie à Budapest, Agnès Donnelle mène une vie plutôt heureuse. Elle a des nouvelles de sa fille qui étudie au Japon. Celle-ci a rompu avec son amant italien, bien plus âgé qu'elle et qu'Agnès identifie comme Matteo, l'un de ses tortionnaires... Ainsi, dans ce très beau lieu à l’imposante façade, je revis cet opéra de Mozart, à la fois si pur et si intemporel. Très élégamment vêtus, elle d’une longue robe verte avec une parure d’émeraudes et lui en costume très strict mais bien coupé, Sandor et Szilvia étaient... [Lire la suite]
27 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Rencontrer sœur Maria.

3. Rencontrer Sœur Maria. Une Espagnole à Budapest. En Hongrie, Agnès Donnelle rencontre une soeur espagnole, soeur Maria. Celle-ci va la guider pour son livre sur Sara Salkahazi. Il faisait désormais très froid et les jours étaient gris. La maison d’hôtes était de nouveau accessible aux touristes mais je n’y vis pas grand monde. Mes hôtes, souhaitant que je reste dans la zone privée du palais, m’avait encore déplacée. Je disposais cette fois de trois pièces dont une très jolie bibliothèque. C’est dans cette pièce que je reçus,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Tu m'as donné ce grand cadeau !

Sara, une jeune fille comme les autres, devient religieuse. C'est la guerre. Le nazisme triomphe mais son coeur est droit... Il suffisait de l’écouter et de la regarder, elle si courtaude et disgracieuse, pour adhérer à ce qu’elle disait. Elle avait dû aider beaucoup d’êtres blessés à changer de vie et à retrouver l’espoir, illustrant l’Évangile . La foi, si vous en aviez comme cette graine de moutarde…Elle ne donnait envie d’aller jusqu’au bout de ma tâche, sans abdiquer. -J’ai lu que Sara a longtemps hésité avant d’y entrer... [Lire la suite]
25 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Offrir sa vie. Le destin de Sara.

Comment une religieuse hongroise, lettrée et priante, peut-elle se dresser contre le nazisme ? C'est l'objet de la discussion entre Agnès, une française qui veut écrire un livre sur le sujet, et soeur Maria, une religieuse espagnole qui travaille en Hongrie. -Mais la guerre a éclaté, sans toucher d’abord directement la Hongrie, qui n’était pas envahie. -Certainement mais Sara était sensible à l’injustice. C’était une femme de tête et une intellectuelle. Elle lisait, s’informait beaucoup. Elle savait que depuis longtemps, le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Une religieuse qui défie Eichmann.

Agnès estime sa vie étrange. Elle a peu de disposition pour la sainteté d'autant qu'elle se sent liée au Mal. Mais écrire sur Sara eest exigeant... -Sœur Salkahazi est reconnue en Israël par Yad Vashem comme "Juste des Nations", elle a son mémorial à Jérusalem depuis 1969. Quant à sœur Bernovits, elle est vénérée aussi parmi les ‘Justes’ depuis 2003. Nous restâmes silencieuses l’une et l’autre tant l’exemplarité de cette vie nous frappaient. Je me sentais à la fois inquiète et libérée. Je ne pouvais vouloir une vie comme celle de... [Lire la suite]
24 septembre 2019

SOEUR DES ANGES. Partie 3. Budapest. Le Musée de la Terreur. Mensonges et manipulations. (1)

Agnès décide de se rendre au Musée de la Terreur, à Budapest. Ce lieu évoque les persécutions commises contre les Hongrois de 1944 à 1956. D'emblée, il l'inquiète... Je devais me rendre au Musée de la Terreur et l’appréhendais comme un lieu d’imposture. Chaudement mais simplement vêtue, je pris le tramway pour me rendre avenue Andrassy et découvris un vaste bâtiment. Celui-ci avait abrité le siège des Croix-fléchées qui avaient contribué à exterminer plus de 600 000 juifs hongrois et des milliers de tziganes. De 1945 à 1956, il... [Lire la suite]
24 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Budapest. Le Musée de la Terreur. Mensonges et manipulations. (2)

Pour écrire un livre sur Sara Salkahazi, religieuse hongroise qui s'est heurtée à l'holocauste, Agnès Donnelle a besoin d'en savoir plus. La voici au Musée de la Terreur. Ce qu'elle y voit la met mal à l'aise... Le but était donc clair : minimiser la gravité des crises commis par les nazis hongrois et mettre en évidence la cruauté sanguinaire des communistes. Voilà qui était curieux dans un palais où, de 1937 à 1945, on avait commis beaucoup d’exactions… Je restai plus de deux heures dans ce musée sans me sentir inquiétée. Je... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 3. Ecrire sur Sara Salkahazi, une urgence !

4. Des recherches pour un livre. Sara, Sara... Je commençai immédiatement à écrire sur Sara et rassemblai toutes mes notes pour bâtir un plan. D’abord, je raconterais la vie de la religieuse en intercalant les passages à la première personne et ceux à la troisième personne. En effet, je voulais que tout restât fictionnel bien loin d’un récit autobiographique. De ce fait, jeter sur Sara un regard à la fois intérieur et extérieur me semblait une bonne façon de la cerner à la fois en tant que femme et en tant que religieuse aspirant à... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :