15 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Matteo et Agnès : intensité, excitation.

Dans la villa provençale, Agnès qui s'attend à être maitresse de maison pour de nombreux invités, devient la maîtresse de l'Italien Matteo, un homme qui exerce sur elle une forte attraction. Le lendemain de nos « retrouvailles », je le trouvai dans une chambre proche de la mienne et il déclara « y faire des travaux ». C'était celle-là même où j'avais entendu le couple faire l'amour. Je fus surprise car s’il avait une boite à outils avec lui, Matteo ne s’en servait pas ou pas encore. Il était juste assis sur le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Matteo, amant sauvage et prenant.

La femme que j’avais été pendant longtemps m’apparaissait comme à un balcon. Elle portait une robe fermée et sans apprêt, des chaussures plates et ne dégageait ni sensualité ni séduction. Pire, coiffée comme elle était et sans maquillage, elle était d’une affligeante banalité. Au moins, celle qu’elle contemplait avec suspicion était-elle excitante et excitée. Le savait-elle, cette ancienne forme de moi-même ? Trop occupée pour croiser son regard, je me sentais libre, mes cheveux tombant sur mes épaules et mes tétons pointant... [Lire la suite]
15 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Raféu, l'amant sans sentiment.

Ce fut alors Raféu que je vis beaucoup. Le cuisinier était arrivé et il fallait lister les menus. Il travaillait avec lui et très sérieusement et ne donnant guère de prise à des conversations autres que professionnelles. Je tentais cependant le mettre sur le chemin du désir en évoquant une fiancée qu’il avait et dont il risquait d’être privé pendant cette période tumultueuse mais cela ne le fit pas plus parler. Je n’eus droit qu’à un haussement d’épaule. Je revins à la charge avec la fameuse chambre et il ne démentit pas sa... [Lire la suite]
15 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Raféu, l'amant brutal et indifférent.

  Alors que Matteo m’avait regardé comme une partenaire sexuelle agréable, lui indiquait une donne bien différente : n’ayant jamais fait l’amour avec une femme de mon âge, il me pensait docile. Trop frustrée, je ne pouvais qu’accéder à ses désirs : il se soulagerait de façon purement organique et me considérais comme un gentil réceptacle. Or, je le surpris. Dès qu’il se fût fiché en moi, je fus obsédée par l’idée que je devais lui plaire. Il y avait, en cette période, des jeunes filles engagées comme extra qui... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1.Vertige érotique.

  Agnès, en Provence, connaît un vrai vertige érotique auprès de deux hommes. Il avait une bibliothèque à l’étage où il me conduisit. Il me mit nue et me fit m’appuyer contre les montants d’un petit escalier menant à l’étage supérieur. Et là, il me prit debout. Il donnait de grands coups de reins et son corps ferme heurtait le mien avec régularité en produisant un étrange claquement qui résonnait à mes oreilles. Cambrée, ouverte, je répondais autant que je pouvais et rencontrais ma pauvreté. J’étais bien mal préparée à être... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Vie ancienne et vie nouvelle. Agnès avec Matteo et Raféu.

Dans une villa provençale où elle a été engagée comme maîtresse de maison, Agnès pense avoir du temps pour écrire un roman sur la guerre d'Algérie. en fait, elle devient l'amante de deux hommes et laisse le temps passer, reléguant dans les lointains sa vie passée... Ce fut réellement difficile. Comme une épreuve de fond, en fait. Personne ne parlait sauf nécessité et nous jouissions tous ou tentions de le faire. Il y eut quelques ratés, malheureusement et je m’en voulus énormément. Mon univers se réduisit, quelques jours durant, à... [Lire la suite]

10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Future romancière ou prostituée?

Agnès a tout laissé pour changer de vie. Elle voudrait écrire un roman sur ceux qui sont opprimés . Elle pense pouvoir le faire dans une villa provençale où on lui a proposé un emploi mais on l'y considère davantage comme une prostituée de luxe... Cet abandon de mon projet, qui me paraissait de plus imminent me désolait tout de même car j’estimais être une intellectuelle. Or, se séparer du plaisir d’écrire, qui était vraiment contraignant et créatif pour la recherche effrénée de la satisfaction sexuelle vécue pour elle-même me... [Lire la suite]
10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Les invités arrivent !

  3. Sévices et apprentissages. On approchait du quatorze juillet et ne l’ayant jamais vu en Provence, je trépignais d’aise. Dans cette région haute en couleur, ce ne pourrait qu’être différent, la Méditerranée influant sur toute manifestation, tout événement, toute personne. C’était ma vision et je m’en ouvris à Matteo que je fis beaucoup rire : -Et à quoi t’attends-tu ? Il y aura une retraite au flambeau, un feu d’artifice, un bal ou deux, des discours et les mêmes élus qu’ailleurs, sur leur trente et un au... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Matteo et Agnès. Plus qu'une dame de compagnie ?

Dans la villa provençale où elle a été engagée, Agnès tente de comprendre son rôle. Elle se voit comme une hôtesse. Ses deux "formateurs", Matteo et Rafféu la renseignent davantage... -Oui, je sais mais je suis une sorte de dame de compagnie. Je joue aux cartes, je fais la lecture, j’accompagne en promenade, je promène un petit chien ou deux et j’anime les repas. Il était impavide. -Je ne fais pas cela ? -Si. Tu as reçu tes robes et tes tenues ? -Oui mais je n’ai pas ouvert les cartons. -Ah, c’est pour ça, alors. ... [Lire la suite]
10 septembre 2021

Sœur des Anges. Partie 1. Une éducation soignée.

  Engagée pour être hôtesse dans une belle propriété provençale, Agnès découvre qu'elle sera donnée encore et encore aux hommes qui viendront. Elle reçoit une étrange formation. Je restai donc un moment à attendre, dans une position aussi inconfortable que violemment érotique puis je m’avisai que si mes seins pincés me faisaient moins souffrir, mes deux conduits intimes paraissaient bien plus dilatés et accueillants et se montraient désireux qu’on leur prête un plus grande attention. Quand la porte s’ouvrit à nouveau, je crus... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :