17 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Rencontrer Sandor Istvanfy.

A Budapest, Agnès, qui vient en Hongrie pour la première foisq, sera logée au palais Isvanfy. Son hôte, sandor, un aristocrate, vient à rencontre... Je ne savais que penser mais n’eus guère le temps de réagir. En effet, Sandor Istvanfy, mon hôte, vint à notre rencontre et me serra la main. A Péter, qu’il semblait bien connaître, il adressa un sourire de convenance et il me sembla qu’il était plus souriant avec la jeune femme. Tous trois me conduisirent dans la suite que je devais occuper. Constituée d’une chambre et d’un grand... [Lire la suite]

17 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Le Palais Istvanfy.

J’étais donc aux anges et défis mes bagages avec joie. Je rejoignis ensuite Péter qui me présenta le palais. A l’étage, les portes ne s’ouvraient pas car les locataires d’un jour ou d’une semaine se partageaient les lieux. Les Istvanfy ne se donnaient même plus la peine de louer leur bien sur internet tant la réputation des lieux était grande. Les dîners y étaient succulents et on y tenait toujours de bonnes conversations. Tout ceci me remplit d’aise mais je fus naïve. A mon sens, il ne pourrait être question que de ma quête car... [Lire la suite]
17 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Chez les Istvanfy. En savoir plus sur Sara.

Agnès est arrivée en Hongrie car le visage d'une religieuse morte à Budapest l'a aimantée. Cependant, elle doit en savoir plus... Je n’éprouvais aucune crainte mais j’avais le désir de savoir pourquoi j’étais là. Je finis, au bout de quinze jours, par questionner mon hôte imposant. -Monsieur Istvanfy, je suis venue pour Sara. Vous ne l’ignorez pas. Parlez-moi-d’ elle. -Je n’ai que quarante-six ans et ce n’est donc pas moi qui le ferai, mais mon père. Il ne parle pas français mais allemand et russe. Péter traduira. -Votre père... [Lire la suite]
16 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Un vieil hongrois et la guerre...

5. Sandor et son père. Trois jours après mon arrivée à Budapest, Sandor me présenta son père, Bogdan Istvanfy. Il revenait d'un court voyage. Quand je le vis dans un des nombreux petits salons qui rendaient si attachant le ré de chaussée du palais, je fus stupéfaite et restai d’abord muette. Dans cette pièce entièrement tendue de rouge, je vis un homme qui avait traversé la seconde guerre mondiale, connu l’ère communiste puis son évanouissement. Jamais je n’avais rencontré un tel témoin. En France, on avait abondamment commenté... [Lire la suite]
16 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Hongrie. Horthy. Un militaire nostalgique.

  Qu'est-ce qui a pu conduire la Hongrie à accepter un régime nazi ? En parlant avec Bogdan, le père de Sandor Istvanfy, son hôte, Agnès essaie de le découvrir... Mon interlocuteur resta un moment silencieux alors que Péter me lançait un regard sagace : il ne me croyait pas. Jamais je ne lui avais dit quoi que ce soit de ma vie en France et de l’épisode provençal mais il semblait lire en moi sans avoir besoin que je me confie beaucoup. Se tournant vers le vieil homme, il l’incita à poursuivre : -Vous vous voulez... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Horthy, régent nostalgique...

La Hongrie se dote, dans les années vingt, d'un régent qui est nostalgique de l'empire d'Autriche-Hongrie... -La situation du pays s’est donc améliorée ? -Oui, elle s’est améliorée mais en mars 1920, il est devenu le régent d’un « royaume sans roi ». Voilà qui était étrange, n’est-ce pas ! -En effet. Toutefois, vous ayant déjà signalé la nostalgie que le Régent avait pour l’empire austro-hongrois, vous comprendrez qu’il n’a mis en place ni une démocratie, ni une monarchie parlementaire. Non, il a mis en place... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Horthy, régent d'un royaume sans roi...

Agnès apprend de Bogdan Istvanfy le double jeu joué à la fin de la seconde guerre par le dirigeant de la Hongrie, le régent Horthy. Tout porte à croire que Horthy est servile. Il est empressé à satisfaire les hauts dignitaires du nazisme et leur chef suprême ! Mais il est mauvais comédien…-Car il joue double jeu…-Oui, dès 1942, il sent le vent tourner et entame des négociations avec les Anglais et les Américains. Seulement, les Allemands en ont vent et commencent à se méfier de lui. Leur méfiance se renforce quand, en... [Lire la suite]
16 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Le régent Horthy. La chute.

Pendant le seconde guerre, la Hongrie avait un régent, l'amiral Horthy. La position de celui-ci a été ambivalente. Comment le juger ?  -Horthy abdique ? -Oui car il n’a pas d’autre choix. Il reste en état d’arrestation en Bavière, où les Américains le retrouvent en 1945. Bien qu’une demande ait été faite par la République fédérale populaire de Yougoslavie, il n’est pas jugé comme criminel de guerre mais est autorisé à partir au Portugal où il mourra de sa bonne mort en 1957, à l’âge de quatre-vingt- neuf ans. Salazar l’a... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2.Szalasi : de l'anonymat au pouvoir. Itinéraire d'un admirateur du nazisme.

Comment Ferenc Szalasi a t'il pu créer un parti d'abord minoritaire qui su imposer le nazisme en Hongrie. De la bouche de Bogdan, le père de son hôte, Agnès apprend tout sur cet être abject... -Il venait d’un milieu simple et, détail qui a son prix, il était né à Kassa, comme elle en somme, cette Sara qui vous intéresse. Son père, d’origine arménienne, était sous-officier et sa mère, à priori sans emploi, était d’ascendance slovaque et hongroise. Férenc avait quatre frères, tous élevés dans la religion catholique grecque et tous... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 août 2021

Sœur des Anges. Partie 2. Le Nazisme en Hongrie. Une lente implantation.

Comment le nazisme a pu s'implanter en Hongrie : ce qu'apprend Agnès. -Szalazy sort de prison et triomphe… -Non ! Son parti est concurrencé par un autre avant d’être interdit. Étant redevenu le leader des Croix fléchées, il se voit de nouveau menacé. C’est en secret qu’il recherche l’appui des Allemands. Celui-ci ne sera pas effectif immédiatement mais Férenc Szalazy aura brièvement le pouvoir. Je vous l’ai dit, en octobre 1944, Horthy est contraint de nommer le chef des Croix fléchées premier ministre. Il abdique et voilà... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :