15 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Agnès insultée et giflée.

A Budapest, alors qu'elle est protégée par deux anges, Agnès est violemment agressée  par des ennemis inconnus... Je fus insultée et giflée. Débarrassée de mon manteau, je sentis la morsure du froid avant d’être jetée à terre et violemment battue. Les femmes n'étaient pas moins actives que les hommes. Je reçus des coups de pied au ventre et de nouvelles gifles avant que celui qui avait revêtu l’uniforme des croix fléchées ne lève sa matraque. Ma prière devint totale et j’implorai le ciel de sa clémence. Alors, une lumière... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Paulina confuse.

Deux anges protègent Agnès tandis qu'elle séjourne à Budapest mais cette protection se heurte à des attaques violentes. Paulina le sait...Pour la première fois, je la trouvai moins belle car plus humaine qu’angélique et ce fut moi qui, bien que toute contusionnée et souffrante, m’enquis d’elle : -Avez-vous pleuré ? -Oui. -Pour quelles raisons ? -Péter est blessé à la hanche. -Je ne comprends pas ! -Il s’est battu et ils l’ont atteint… -Où est-il ? -Nous avons dû le transférer à la maison. Nous... [Lire la suite]
09 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Agnès et l'Ange blessé.

Attaquée par d'obscurs ennemis, Agnès, qui séjourne à Budapest, est défendue par Péter, l'ange qui la protège. Nénmmoins, celui-ci est blessé... Elle semblait soudain maîtresse d’elle-même et redevenue belle, elle se penchait vers moi. -Je vous en demande beaucoup ! -Vous voulez savoir qui a agressé Péter, n’est-ce ? -Oui, je crois que c’est l’homme en noir. Vous ne le revoyez-vraiment pas ? -Attendez : son manteau s’est ouvert à un moment et il avait, oui il avait sur son costume une insigne qui n’était pas... [Lire la suite]
09 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Nicolas séduit par une Allemande inquiétante.

L'ex compagnon d'Agnès est tourenté par les forces maléfiques qui s'en sont pris à celle-ci. Que faire ? Nicolas semblait avoir retrouvé ses esprits. Confus, il se disait navré d'avoir été aussi agressif. Il se sentait seul et s'inquiétait,craignant sans savoir pourquoi de tomber gravement malade. Pour essayer de se changer les idées, il avait décidé de passer un week-end à Paris. Là, il lui était arrivé une étrange aventure : Je suis descendu dans un bel hôtel du Marais. Je voulais être tranquille et faire de belles visites... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Léonie et Matteo. Liaison dangereuse.

Il semble que Matteo qui a si bien malmené Agnès s'en soit pris à sa fille. Liaison dangereuse. Ne pouvant me montrer à elle car elle aurait vu sur son écran d’ordinateur mon visage tuméfié, je lui envoyais de fréquents messages en affirmant m’occuper de sa venue en avril. Elle continua ses étranges confidences qui m’annonçaient de nouvelles aventures et j'en restai sidérée. -Tu vois toujours cet Italien ? -Ah oui ! -Tu n'es pas amoureuse de lui ? -Qu'est-ce ça ferait ? Je le trouve très séduisant. ... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Une sécurité renforcée.

Agnès, à Budapest, ne connaît pas que des temps heureux. Ceux qui ont pour elle incarné le mal s'en prennent à sa lointaine famille... A qui parler de cela sinon à mes deux anges ? Comme ils n'étaient pas là, je devais patienter et cacher ma souffrance... Le temps passa et je pus quitter et le lit et la chambre sans pour autant m’aventurer hors de l’espace réservé qui me mettait à l’écart des touristes qui logeaient au palais. Je me remis à mon travail. Szilvia continuait de me voir souvent et sa façon d’être, opposée à... [Lire la suite]

09 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Parcourir Budapest. (1)

12. Fêtes de Noël à Budapest. Avant toutes ces épreuves, j'avais eu des temps heureux ici et j’en gardais de merveilleux souvenirs. Sans doute était-ce le moment de les faire remonter... J’avais tout vu et bien entendu rien vu de cette ville qui était l’union de deux autres, plus anciennes. Budapest était une création du dix-neuvième siècle et, je devais le reconnaître, une magnifique création. J’avais visité de long en large le quartier où je vivais, le premier et j’adorais le splendide quartier du château avec l’église Mathias... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Parcourir Budapest. (2)

Et la liste pouvait encore se poursuivre…l’île Marguerite était une des singularités du treizième tandis que les attractions pour touristes étaient multiples dans le quatorzième : musée des transports, jardin botanique, cirque…Le dix-septième était formé d'anciens villages ajoutés à Budapest en 1950. On y trouvait plusieurs villas et de petits palais. Enfin, le dix-neuvième avait la particularité de contenir un quartier particulier, le Wekerletelep, destiné à l'origine à loger les ouvriers. De grands architectes hongrois... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Invisible sur les photos.

  A Budapest, Agnès se promène et découvre mais ses photos ne la montrent jamais. Le danger rôde...Lorsque j’avais emprunté une fois de plus la Promenade du Danube et y avait revu avec émotion la statue de la Petite Princesse que tout le monde aimait voir car, datant de 1989, elle était considérée comme une sculpture non communiste, j’avais croisé la route d’une chatte noir et blanc, les tétines gorgées de lait, et qui filait sa route. Devant la statue de Saint-Étienne de Hongrie, j’avais vu un garçonnet, assis sur une chaise,... [Lire la suite]
05 août 2021

Sœur des Anges. Partie 3. Noël à Budapest. Agnès et les Istvanfy.

Il le fallait car Noël arrivait. Nous irions, Szilvia, Sandor, Paulina, Péter et moi assister à la messe du vingt-quatre décembre dans l’église Mathias. Et en effet, nous y allâmes. Personne ne remarqua la présence de deux anges invisibles qui doublaient ma garde rapprochée. Ce fut très beau. L’église était pleine, les chants étaient beaux et je me sentis inondée de paix. J’ai peine à le dire mais la prière est pour moi un rendez-vous bref. Au fil des semaines, je m’étais toujours réveillée sinon en priant, de moins prête à le... [Lire la suite]