29 octobre 2019

SŒUR DES ANGES. Partie 2. Sévère éducation.

 En acceptant, pour changer de vie, un emploi ponctuel et mal défini dont le cadre juridique et social était nul, je me heurtai de plein fouet à tout ce que j’avais jusque –là refusé. Pour me prendre ou ne pas le faire, pour m’entraver ou pas, me contraindre ou pas, on ne me demandait pas mon avis car ça ne dépendait pas de moi. C’était tout. Je restai donc un moment à attendre, dans une position aussi inconfortable que violemment érotique puis je m’avisai que si mes seins pincés me faisaient moins souffrir, mes deux... [Lire la suite]