27 juillet 2022

Ecrits hybrides. Humiliés et Offensés. Jacques.

Il n'y a que des Allemands pour le juger et donc ils le condamnent. Jacques n'a rien dit, jamais donné de nom parce qu'au fond, c'est bien que d'autres sous-officiers tombent à terre pour leurs offenses, parce qu'il faut que par les rues courent ceux qui résistent et qu'il y en ait beaucoup... Au bout de dix-huit jours, on le condamne à mort. Il sera fusillé. Au crayon, il écrit une lettre à ses camarades de formation... Chers copains J'ai été jugé le 5-12 et condamné à mort, ma grâce a été refusée,je suis exécuté demain matin,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :